Par une forêt de symboles /Vinko Globokar